mercredi 13 janvier 2021

degré I, XVII

 LestvitsaQue celui qui s'est retiré du monde afin de se décharger du fardeau de ses péchés imite les gens qu'on voit aux abords des villes assis devant les tombes : qu'il ne cesse de répandre des larmes brillantes et enflammées et de gémir silencieusement dans son cœur, jusqu'à ce qu'il voie Jésus venir à lui, écarter de son cœur la pierre de l'endurcissement, délivrer son intellect, comme un autre Lazare, des bandelettes du péché et commander aux anges, ses ministres : « Déliez-le de ses passions et laissez-le aller vers la bienheureuse impassibilité. » S'il n'agit pas ainsi, sa retraite ne lui servira de rien.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire