lundi 4 juillet 2022

« liquider l'oisivité ! »


Фото: монах Онуфрий (Поречный), сайт Соловецкого монастыря

Un article intéressant en russe (voir google pour la traduction !) sur les réformes des monastères par Pierre le Grand (1672—1725), poursuivies par Catherine II de Russie (1729—1796).

Résultat : 637 monastères sur 1 072 ferment dans la période allant jusqu'à la fin du XVIIIe s.
La renaissance du monachisme commence au XIXe s. (saints moines d'Optino, etc.)

https://monasterium.ru/monashestvo/issledovaniya/k-ispravleniyu-china-monasheskogo-zamysly-i-rezultaty-reformy/

degré IX, III (III)

Lestvitsa Cette sombre et triste passion, je veux dire le ressentiment, est un de ces vices engendrés par un autre, mais qui n'ont pas eux-mêmes de progéniture. C'est pourquoi nous n'avons pas l'intention de nous étendre longuement sur ce sujet.

« Du ressentiment » (О памятозлобии)

prologue 21 juin

Для получения от Бога прощения грехов необходимо иметь сокрушение сердца и вполне сознаваться в своих грехах
(Слово о некоем старце духовном, иже многи нам повести о спасении списа)
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

dimanche 3 juillet 2022

homélie pour le 3e dimanche après la Pentecôte

Беседа свят. Филарета (Амфитеатрова), митр. Киевского и Галицкого (†1857 г.) 
в неделю 3-ю по Пятидесятнице
 

Сего ради глаголю вам: не пецытеся душею вашею, что ясте, или что пиете, ни телом вашим, во что облечетеся (Мф. 6, 25).

degré IX, II (II)

Lestvitsa Le ressentiment est l'aboutissement de la colère, le gardien des péchés, la haine de la justice, la ruine des vertus, le poison de l'âme, le ver rongeur de l'intellect, la honte de la prière, le tarissement de la supplication, l'aliénation de l'amour; c'est un clou enfoncé dans l'âme, un sentiment désagréable aimé dans la douceur de l'amertume, un péché continuel, une iniquité toujours en éveil, une malice de toutes les heures.

« Du ressentiment » (О памятозлобии)

prologue 20 juin

Как должно уговаривать людей, питающих гнев и злобу против ближнего
(Слово от Патерика, яко да не мщаем себе от обидящих нас)
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

samedi 2 juillet 2022

degré IX, I (I)

Lestvitsa Les saintes vertus ressemblent à l'échelle de Jacob, et les vices opposés à la sainteté, aux chaînes dont fut délivré Pierre, le grand apôtre. Car les vertus, en conduisant chacune à la suivante, portent celui qui les choisit jusqu'au ciel; mais il est de la nature des vices de s'engendrer et de se tenir les uns les autres. Et puisque nous venons d'entendre la stupide colère nous dire que le ressentiment est son propre rejeton, il est sans doute opportun d'en dire maintenant quelque chose.

« Du ressentiment » (О памятозлобии)

prologue 19 juin

Как нужно отправляться в путь
(Память преподобного отца нашего Иоанна Отшельника)
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

vendredi 1 juillet 2022

Dégage !


Scène de ménage chez nos hérissons nocturnes...

degré VIII, XXXVI (XXIX)

Lestvitsa Que ceux qui veulent entrer avec moi dans le tribunal spirituel que je vais leur proposer en figure, y pénètrent, pour que nous enquêtions ensemble sur ce qui concerne les passions dont il a été question et leurs causes. Que le tyran de la colère soit lié avec les chaînes de la douceur, chargé de coups par la patience et tiré de force par le saint amour; et après l'avoir fait comparaître devant le tribunal de la raison, qu'on l'interroge avec soin sur tout ce qui le concerne : « Dis-nous, insensé et impudent que tu es, comment se nomment ton père et ta triste mère, et tes fils, et tes filles infâmes; et non seulement cela, mais indique-nous clairement aussi quels sont ceux qui te combattent et te tuent. » À cela, la colère, croyons-nous, nous répondra : « Nombreuses sont celles qui m'ont engendrée, et j'ai plus d'un père. Mes mères sont la vaine gloire, l'amour de l'argent, la gourmandise, et parfois la luxure. Mon père se nomme l'orgueil. Mes filles sont la rancune, l'inimitié, la chicane, la haine. Quant à mes adversaires, qui me tiennent maintenant captive, ce sont les vertus opposées, l'absence de colère et la douceur. Celle qui me dresse des embûches se nomme humilité. Quant à savoir de qui elle tire sa naissance, demandez-le à elle-même en temps opportun. 

C'est en ce huitième degré que nous est attribuée la couronne de l'absence de colère. Celui qui la possède par nature n'en aura peut-être acquis aucune autre; mais celui qui l'a conquise par ses sueurs, a gravi chacun des sept autres degrés.

« De l'absence de colère et de la Douceur » (О безгневии и кротости)

prologue 18 juin

К ленивым на молитву враг имеет ближайший доступ, а от усердных к ней бежит прочь
(Слово о некоем пресвитере духовнем, иже видев бесы у келии ленивого монаха, и понуди его в нощи молитися и прогна бесы)
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

jeudi 30 juin 2022

Pourquoi nous aimons tant détester la Russie ?

Les relations entre la Russie et l’Occident ont toujours été complexes, souvent empreintes de méfiance réciproque. Pour Guy Mettan, la position de l’Occident est rarement amicale ou bienveillante, déformée par la peur, l’ignorance et les préjugés. Pourtant, par trois fois, en 1812, en 1914 et en 1945, la Russie a sauvé l’Europe des griffes de ceux qui voulaient l’asservir. En 1991, fait unique dans l’histoire, elle a même sabordé son empire et abandonné ses territoires sans verser une goutte de sang. À chaque fois, ce sacrifice a été payé en retour par des torrents de russophobie.
Pourquoi l’Occident aime-t-il tant détester la Russie ? Remontant aux sources de cette détestation, Guy Mettan retrace les lignes de forces religieuses, géopolitiques et idéologiques de la russophobie occidentale. À contre-courant mais fondée sur des faits et des sources incontestables, sa thèse ne cherche ni à incriminer ni à exonérer. Son ambition est de convaincre qu’il n’est pas nécessaire de diaboliser la Russie pour en parler.
Même si elle est à contre-courant, la thèse de Guy Mettan est loin d’être unilatérale : elle ne tend pas à limiter le poids du présent et à exempter les protagonistes actuels de leurs responsabilités. Son ambition est de convaincre qu’il n’est pas nécessaire de haïr la Russie pour en parler. Il est par ailleurs temps d’offrir une perspective diplomatique et économique crédible aux Européens et aux Russes qui partagent une histoire, des frontières et des intérêts qui peuvent converger.

Aux éditions des Syrtes : editions-syrtes.com/produit/russie-occident-une-guerre-de-mille-ans-guy-mettan-poche/

J'avais failli le dire...


Je ne suis cependant pas vraiment d'accord avec l'interprétation de l'expulsion récente du métropolite Hilarion (Alféev). 

Dans sa première homélie "en exil" en Hongrie, dimanche dernier — fête de Tous les Saints Russes, le métropolite insiste longuement sur la Vie du saint métropolite Philippe de Moscou (1507—1569) qui s'opposa au tsar de l'époque — Ivan le Terrible... 

Et juste avant la guerre en Ukraine, il s'exprimait clairement sur la nécessité d'éviter la guerre, prônant la voie diplomatique — ce qui n'a certainement pas plu au tsar d'aujourd'hui.

degré VIII, XXXV (XXVIII)

Lestvitsa La fièvre corporelle est toujours de la même sorte, mais son ardeur, loin d'avoir toujours la même origine, peut procéder de multiples causes. De même, le bouillonnement de la colère et ses mouvements, comme sans doute ceux de nos autres passions, peuvent avoir des causes et des origines diverses. C'est pourquoi il est impossible de prescrire une règle unique à leur endroit. Je conseillerais plutôt à chacun de ceux qui sont malades de rechercher avec le plus grand soin la méthode qu'il doit suivre pour se soigner. Le premier point du traitement est de connaître la cause de sa maladie; quand celle-ci aura été trouvée, en effet, les malades recevront de la providence de Dieu et de leurs médecins spirituels le remède efficace.

« De l'absence de colère et de la Douceur » (О безгневии и кротости)

prologue 17 juin

Поступающим в монахи не по призванию
(Слово св. Ефрема о непокоряющихся монасех игумену и братии.
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

mercredi 29 juin 2022

centenaire


100e anniversaire de la naissance de l'archiprêtre Michel Artzimovitch !
Que le temps passe...
Mémoire éternelle !

degré VIII, XXXIV (XXVII)

Lestvitsa J'ai vu un jour trois moines recevoir en même temps la même humiliation. Le premier fut piqué au vif et troublé, mais se tut; le second se réjouit en ce qui le concernait, mais s'affligea pour celui qui l'avait outragé; quant au troisième, ne pensant qu'au dommage de son prochain, il pleura avec une profonde compassion. Ainsi pouvait-on voir des travailleurs animés l'un par la crainte, un autre par l'espoir de la récompense, un autre encore par l'amour.

« De l'absence de colère et de la Douceur » (О безгневии и кротости)

prologue 16 juin

До какого нравственного совершенства могут довести себя люди, отрешившиеся от мира
(Слово от Патерика.
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast». 

mardi 28 juin 2022

degré VIII, XXXIII (XXVI)

Lestvitsa Autre est l'absence de colère qui, chez les commençants, est un fruit de l'affliction, autre l'immobile tranquillité qui se rencontre chez les parfaits. Chez les premiers, la colère est retenue par les larmes comme par un frein; mais chez les seconds, elle est mise à mort par l'impassibilité, comme un serpent par une épée.

« De l'absence de colère et de la Douceur » (О безгневии и кротости)

prologue 15 juin

Неверующим в чудеса
(Память иже во святых отца вашего Ионы, митрополита Московского и всея России чудотворца)
prologueNous poursuivons la publication quotidienne, en russe, du Prologue sous forme de prédications (Пролог в поучениях) de l'archiprêtre Victor Gouriev, qui fut édité en 1888. Les textes sont lus par le hiérodiacre Aristocle (un ancien de chez nous).
Les dates sont celles de l'ancien calendrier (julien) qui ont donc 13 jours de décalage par rapport au calendrier civil.
Podcast

On peut télécharger le fichier en cliquant sur le «podcast».