mardi 23 février 2021

degré II, XII

LestvitsaEn toutes choses, une grande sobriété nous est nécessaire. Mais nous devons appliquer avec prudence notre attention à ceci par-dessus tout : j'ai vu bien des gens vivant dans le monde échapper à la tyrannie des désirs charnels du simple fait des soins, des soucis, des conversations et des veilles consacrées aux affaires terrestres; mais une fois entrés dans la vie monastique et libres de tout souci, ils se sont laissés lamentablement corrompre par l'ardeur du corps.

« De la Nécessité de se dépouiller des affections et des soins pour les choses de ce monde » (О беспристрастии, то есть, отложении попечений и печали о мире)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire